Des prothèses 3D permettent à un chien de courir pour la première fois

Des prothèses 3D permettent à un chien de courir pour la première fois

C’est une jolie histoire de Noël qu’on vous propose aujourd’hui, celle de Derby, un corniaud adopté dans le New Hampshire. Derby est né avec une atrophie des membres antérieurs ne lui permettant pas une mobilité convenable. Il y a quelques années, et sans la révolution technologique en marche, il n’aurait certainement jamais pu courir…

Pourtant, malgré son lourd handicap, Derby a été adopté. Sa propriétaire lui a d’abord proposé une sorte de fauteuil roulant lui permettant une mobilité plus aisée, mais qui était encombrant et ne permettait pas à Derby de se déplacer sans surveillance ou jouer avec les autres chiens.

Derby et sa malformation ne lui permettant pas de marcher.

Derby et sa malformation ne lui permettant pas de marcher.

Sa maîtresse travaillant dans une entreprise spécialisée dans les impressions en 3D, elle a demandé de l’aide à ses collègues pour concevoir des prothèses adaptées à Derby afin de tenter de lui donner une certaine indépendance.

Des prothèses ont donc été imprimées et ajustées aux patte de Derby…qui a aussitôt pu se débrouiller et courir pour la première fois de sa vie. Depuis, plein d’entrain, il passe son temps à courir, et quoi de plus fun pour un chien que de s’amuser en courant?

3d-printed-prosthetic-legs-deformed-paws-dog-derby-18

L’impression 3D, permet des ajustement aisés et peu coûteux des prothèses. La forme en ellipse permet d’éviter aux prothèses de s’enfoncer dans le sol, et donne plus de stabilité lors de la marche. Les prothèses sont actuellement de petite taille, et vont être progressivement réhaussées pour atteindre une taille normale, afin d’habituer derby à ses appareillages « bioniques ».

 

Pour revoir l’aventure de Derby, c’est ici:

Post Tagged with ,